• ARESP

AUCUN LIEN EXISTE ENTRE LA RACE D'UN CHIEN ET LE RISQUE DE MORSURE



Une étude publiée par l'agence nationale de sécurité sanitaire, le 9 février 2021, démontre que la race d'un chien n'est pas lié au risque de morsure.


Pour Matthieu Schuler, directeur général délégué au pôle science de l’Anses. "Il y a un très grand nombre de conditions qui conduisent à une morsure: certaines dépendent du chien, son développement, son bien-être… d’autres facteurs sont liés aux personnes, leur âge, le lieu où ça se déroule, le fait qu’ils soient attentifs ou non aux signaux du chien".

D'autres de ces facteurs sont : Un sevrage trop précoce, un contact avec l’humain trop tardif, les conditions de vie de l'animal, son éducation, sa santé...


Cette étude démontre également que les enfants sont généralement les plus enclins à se faire mordre car ils ne détectent pas bien les signaux de stress émis par les chiens tels que : léchage de la truffe, bâillements répétitifs, détournement du regard, etc.



50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Blogger - Black Circle

L'association ARESP (Aide aux Refuges d'Espagne) est enregistrée comme association

selon la loi du 1er juillet 1901 - RNA : W83004159 - SIRET n° 80232596900011